« On ne mâche pas ses mots, à la Maison Blanche »

Richard Nixon at a news conference

Richard Nixon, devient le 37e Président des États-Unis en 1969, après avoir été Vice-Président, pendant le mandat d’Eisenhower et avoir perdu les élections présidentielles contre le démocrate John F. Kennedy . Sa présidence se déroule en pleine guerre du Vietnam, époque où Apollo 11 est lancée dans l’espace.

Il fait appliquer la déségrégation dans les écoles du Sud et crée  l’agence de protection de l’Environnement destinée à protéger les citoyens des États-Unis.

Nixon démissionne en 1974, après le « Scandale du Watergate » ( le Watergate est un complexe immobilier, abritant appartements de luxe, bureaux et hôtels, ainsi que les locaux du Parti démocrate, à Washington), une affaire d’espionnage politique rendue publique.

nixon

nyh-08-09-1974

En 1972, cinq cambrioleurs sont arrêtés au Watergate pour avoir pénétré au siège du Pari démocrate. Le Sénat américain et des journalistes qui mènent l’enquête découvrent que l’administration présidentielle de Nixon suit des pratiques plutôt illégales et que ces cambrioleurs sont en étroite relation avec le parti républicain. Cependant, l’enquête du F.B.I. ne fait pas beaucoup de bruit et Nixon est réélu par le peuple américain.

Le Journal, « Washington Post » n’en reste pas là et décide d’approfondir l’enquête. Les deux journalistes: Bob Woodward, ancien officier de l’US Navy et Carl Bernstein finissent par dénouer le mystère du « Watergate », entre autre, grâce à un informateur anonyme, surnommé Deep Throat (« gorge profonde ») qui ne cessera de les orienter, faisant preuve de la plus grande discrétion.

clintonmonica

Cette source précieuse était désignée sous le nom de « Gorge profonde », allusion au titre du célèbre film pornographique sorti cette année-là.

feltposter.jpg

Ce n’est qu’en 2005, un peu avant sa mort, que Mark Felt, numéro 2 du FBI au moment des faits, révèle être ce mystérieux informateur.

vanity fair

1974. Les faits prouvent que le Président Nixon (qui refuse de restituer les bandes magnétiques des enregistrements) est directement impliqué dans le système d’écoute illégal de la Maison Blanche. La plupart de ses appuis politiques lui tournent alors le dos et Nixon se voit obligé de démissionner de son poste de Président, pour éviter une probable destitution (procédure d’impeachment), engagée par le Congrès. Après son départ du pouvoir, Nixon est gracié par son successeur, Gerald Ford.

1974. Ambassade américaine d'Allemagne de l'ouest, le jour où Nixon est remplacé par Gérald Ford.

1974. Ambassade américaine d’Allemagne de l’ouest, le jour où Nixon est remplacé par Gérald Ford.

 

Le suffixe -gate est depuis lors un terme devenu populaire qui désigne toute forme d’affaire d’État ou de scandale d’ampleur, comme par exemple, le « Monicagate » (ou le scandale Lewinsky), en 98-99:

maison-blanche-bureau-2monicaclinton

Alors que Bill Clinton, 42ᵉ président des États-Unis de 1993 à 2001, se fait juger avec sa femme Hillary Clinton, dans l’affaire Whitewater, par le procureur Kenneth Starr, l’affaire Lewinsky éclate au grand jour. Des enregistrements de conversations téléphoniques prouvent la relation extraconjugale que Bill entretient avec sa jeune stagiaire, Monica Lewinsky. Bill échappe à un impeachment, engagé contre lui pour avoir menti sous serment, au tribunal, niant tous rapports sexuels avec Miss Lewinsky. Le couple Clinton n’a finalement pas  été condamné dans le procès du Whitewater.
coupleclinton
En mars 2015, Monica tient une conférence publique dans le cadre des conférences TED. Elle s’y présente comme la première personne mondialement humiliée sur Internet et appelle à la prise de conscience des effets néfastes de la révélation d’informations privées sur internet, et des réflexes de lynchage qui y sont associés, surtout auprès des adolescents.

*Sources: Vanity Fair Magazine / TED Talks*